GIRS X Les Bornées

En février dernier, nous avons eu cette discussion, un peu lunaire, lors du salon du vélo avec Guillaume fondateur du groupe Dagg et surtout de la marque Girs. Autour d’un café, en plein milieu de vélos auxquels on osait à peine rêver, cette phrase raisonne encore  «ok, moi ça m’intéresse ». À partir de ce jour, Guillaume et son équipe ont tout fait de leur côté pour nous aider à faire du projet Les Bornées ce qu’il est aujourd’hui.

Girs  by les frères Girout

Mais avant toutes choses, on se devait de vous faire un point « histoire de marque » car celle-ci mérite d’être connue.

Girs c’est une marque française née dans le Vexin en 1997. Girs vient de Girout, nom de famille de Guillaume et Alexandre, tous deux passionnés de vélos et anciens professionnels. Sortir de la tradition, permettre l’accessibilité du meilleur de la technologie, et surtout proposer « l’harmonie parfaite entre le coureur et son vélo pour courir plus loin, plus vite et plus longtemps, sans superflu ».

« Oscarisation » de l’équipe

Et avec style, puisque c’est sur le modèle Oscar, vélo faisant partie de la sélection du meilleur vélo de l’année  2018, sur lequel nous avons eu la chance d’être équipées. 5 femmes, aux morphologies  et des profils de cyclistes toutes différentes :

  • Marine : triathlète et cycliste, Marine cherche à pouvoir dépasser ses limites tout en prenant un maximum de plaisir dans sa pratique
  • Rozenn : coach sportive et triathlète, c’est le chamois de l’édition de l’Étape du Tour by Les Bornées 2018. Elle monte les cols comme personne, et le tout, toujours en gardant le sourire
  • Constance : IronWOman de Nice 2018, Constance c’est l’endurance, la régularité et la sérénités de l’équipe.
  • Binôme Bornée : Maude et moi-même : objectifs multiples pour notre équipe pour cette année 2019 avec un half ironman, un Ironman et une Étape du Tour. Rien que ça !

Point important, ! Il faut savoir que nos vélos avaient tous les mêmes tailles de cadres. Oui oui, vous avez bien lu. Nous avions toutes le même cadre pour des femmes allant d’1m50 à 1m70. Comment est-ce possible ?

Au-delà du cadre, c’est au niveau de la selle, de la potence et d’autres parties du vélo que nous avons eu l’occasion d’avoir des réglages spécifiques à chacune. Mais ce qui nous a permis d’être à 100% confortables sur nos vélos, c’est une étude posturale.

Nota bene à tous les futurs cyclistes : si vous voulez rouler, sans douleur et surtout au maximum de vos capacités, l’étude posturale est un must have.

À la remise des vélos, nous étions forcément comme des enfants devant leurs cadeaux le jour de Noël. Son allure épurée et élancée, ce cadre full carbone et cet Ultegra de rêve. Sans parler de la personnalisation avec nos noms et prénoms (option drapeau français) et son célèbre slogan ; #NoBullshit

Oscar et Les Bornées

Oscar est un vélo aéro. Sa réactivité, sa légèreté en font un vélo capable aussi bien, d’encaisser  le plat que le dénivelé et qui à su s’adapter à nos triathlons, nos Ironman mais aussi à nos cyclosportives. De l’avis des 5 femmes c’est certainement les meilleurs vélos que nous ayons eu !

Un immense merci à Girs pour sa confiance, pour nous avoir permis de réaliser nos objectifs en toute sérénité. On ajoutera un mot tout particulier aux équipes de la marque. Ce qui fait un bon vélo, c’est aussi l’état d’esprit qui l’entoure. Tout a été mis en place pour que nous puissions tirer le meilleur de ces petites bombes, du premier jour au dernier, en passant par notre ironman où toute l’équipe était présente sur notre départ.

La suite, pour Girs et Les Bornées, c’est de pouvoir vous proposer, très bientôt ces mêmes vélos à la revente pour notre communauté. Alors stay tuned !

       

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *