L’ÉDITION 2018

L'édition 2018 c'était quoi ?

Le projet Les Bornées en 2018 consistait à prendre le départ de l’Étape du Tour (première cyclo-sportive pour Vanessa et Maude) et de prouver que les femmes avaient bel et bien leur place dans la pratique du cyclisme de route. Finalement, le projet s’est développé avec une équipe de 8 personnes (4 femmes et 4 hommes) recrutées pour défendre les valeurs de la féminisation et apporter un esprit nouveau sur la communication digitale de ce sport.

Le projet Les Bornées en quelques chiffres

0
PERSONNES TOUCHÉES
0
COMMENTAIRES ÉCRITS
0
LIKES GÉNÉRÉS

Données issues des publications entre Juin 2018 et Septembre 2018 sur la base des 8 membres de l’équipe

Les témoignages de la team 2018

" L’Etape du Tour 2018 avec l'équipe Les Bornées c’est beaucoup de fierté pour moi. Car le message était porté sur la féminisation du cyclisme, et, faire partie de cette aventure était pour moi un grand privilège. Tout au long de l'épreuve, nous avons montré qu'on était soudées et que nous étions soudées et que nous avions des couilles. "
Solène MASSON
@Documifolius
" Le projet des Bornées n’a laissé personne indiffèrent sur le bord de la route, ce qui est sûr c’est qu’elles portent bien leur nom! Sur l’étape du tour, ayant ouvert la route un peu plus tôt, j’avoue qu’à la vue de la difficulté je ne donnais pas très cher de la peau de ces “rookies”! Au final elles ont prouvées à tout le monde qu’avec motivation, préparation et determination on peut arriver au sommet! Hâte de voir le prochain challenge ! "
Lucas SEMBLAT
@Lucassemblat
" C'est la course la plus éprouvante mais surtout celle dont je suis la plus fière. Hormis la difficulté, nous étions 4 filles passionnées voulant aller au bout de la course et faire passer un beau message. En 10h, nous avons chacune rencontré des difficultés sans jamais penser à abandonner. Je n'oublierai jamais l'entraide et la bienveillance entre nous. Je suis aussi persuadée que nous avons réussi à changer quelques regards sur le cyclisme féminin. Rouler ensemble, avec la même tenue, les mêmes vélos et la même motivation sur une course aussi exigeante a permis de casser quelques codes et prouver que les femmes ont autant leur place dans ce sport que les hommes. L'édition 2018 c'était surtout du dépassement de soi en équipe et un message de féminisation du cyclisme porté haut et fort ! "
Rozenn JESTIN
@runwithrozenn
" Accompagner les Bornées sur l'Etape du Tour se révéla être une sacrée expérience humaine. En tant que cycliste de longue date, j'ai pu observer différentes manières d'appréhender l'objectif sportif au cours de notre première rencontre et partager quelques conseils -plus ou moins utiles-. Rouler avec Maude et Vanessa m'a permis de découvrir une autre approche sportive, moins conventionnelle que la compétition pure et dure que l'on retrouve sur un circuit habituel. "
Paul FOULONNEAU
@Polphe
" J'ai été content de participer avec Les Bornées à l’Étape du Tour au delà de la performance je retiens plus la volonté et l’abnégation qu'on eu les filles à finir. J’avais fini depuis longtemps quand elles ont passé la ligne et j ai beaucoup de respect pour ce qu'elles ont fait. "
Jérémy BESCOND
@Bescondj

Le résumé de l’édition 2018 c’est : 10h45 d’effort, d’émotions et de partage !

L'historique de l'année 2018

Le projet Les Bornées a son histoire, ses rebondissements et ses propres aventures. Grâce à cette chronologie de l’édition 2018, découvrez les moments clefs de cette merveilleuse expérience.

Le projet Les Bornées remonte à Novembre 2017, lorsque nous prenons nos dossards pour l’Étape du Tour 2018 et réalisons qu’il y a encore beaucoup de barrières à faire tomber avant que les femmes soient acceptées et légitimes sur certaines épreuves et cyclosportives. Nous décidons donc de monter cette initiative et de porter les valeurs de la féminisation via notre participation à cette épreuve mythique.

C’est en échangeant avec la Fédération Française de Cyclisme (FFC) que nous réalisons l’ampleur du travail. Seulement 10% de femmes sont licenciées en cyclisme de route, et pourtant nous apprenons très jeunes à rouler. Ces échanges mèneront à la labellisation de notre projet par la FFC.

Comme tout projet qui implique de la communication et des investissements, nous avons dû réaliser un business model et évaluer les besoins pour faire vivre l’histoire Les Bornées sur une année. C’est suite à ce travail que nous lancerons notre levée de fonds via la plateforme de crowdfunding KissKissBankBank et que nous réussirons à porter le projet vers une dimension plus structurée.

La rencontre avec les équipes Alltricks va emmener nos espoirs d’équipe féminine bien plus loin que nos premières espérances. La marque nous propose de porter le projet en collaboration avec leurs propres partenaires (Mercedes, Oakley, Neat) et de monter une équipe mixte composée de 4 femmes et 4 hommes aux profils variés.

En Juin nous officialisons l’équipe et les personnes qui vont prendre le départ de cette épreuve à nos côtés : Rozenn, Solène, Lucas, Vincent, Paul et le renommé Jérémy Bescond. L’équipe est formée, et l’échéance est proche.

Le mois de juillet sera la concrétisation de 8 mois de projet avec une équipe de féminines qui prendra le départ ensemble et terminera ensemble cette épreuve. Mais juillet représente aussi un nouveau départ pour Les Bornées qui ouvre son groupe privé Facebook afin de regrouper sa communauté de followers et de leur proposer de rejoindre nos sorties le week-end.

Suite à une demande de la part de notre communauté, nous avons lancé en novembre 2018 notre compte Instagram et découvert l’ampleur du travail réalisé en terme de communication. En l’espace de 4 jours notre page a comptabilisé plus de 700 followers grâce au relai de l’ensemble de nos Borneurs (membres de la communauté Les Bornées). 

NOS PARTENAIRES 2018

NOTRE GALERIE PHOTOS