Test produit : Maurten, notre booster sur l’Étape du Tour 

D’après les cyclistes expérimentés, il faut boire minimum 500ml d’eau par heure en sortie vélo. Bien évidemment cela dépend des conditions climatiques. Si mes calculs sont bons, nous sommes donc à un total d’environ 5L d’eau sur l’Étape du Tour 2018. 

Boire de l’eau c’est bien, mais quand on constate l’état de nos tenues post-course on se demande ce que contient l’eau qu’on perd dans les cols. Vous connaissez, vous, ces traces de blanches (moment glamour) qui vous donne l’impression d’être un marais salant ambulant? On ne perd donc pas uniquement de l’eau mais aussi et surtout des minéraux essentiels pendant un effort physique. Sans parler des glucides ! 

Pour palier ce manque, tous les sportifs complètent donc leur bidons d’eau avec des produits bien spécifiques.

Pourquoi avons-nous décidé d’utiliser Maurten ? Il existe pléthore de boissons sur le marché. Toutes ont leurs goûts, leurs apports spécifiques, leurs compositions. Maude et moi-même n’étions pas encore à la recherche de la boisson parfaite, avec le moins de produits chimiques, lorsque Maurten s’est présenté à nous !  Je l’admets, au premier abord, j’étais sceptique. Le package sombre et minimaliste ne m’inspirait pas le produit le plus naturel du monde. 

J’ai donc pris le temps de me renseigner et voici ce que j’ai appris : 

  • La promesse : « Nous lançons une nouvelle gamme de carburants pour sportifs. Nous exploitons la technologie de l’hydrogel pour développer des boissons dédiées sportifs (…) riches en glucides que notre corps peut tolérer. »
  • La composition : Aucun parfum et surtout « sans colorants ni conservateurs ajoutés. Nos boissons pour sportifs ne contiennent que des ingrédients naturels. Rien de plus et rien de moins que ce qui est nécessaire. »

Mon avis après testing de plus de 6 mois + grosse épreuve sportive avec Maurten :

  • J’aime le goût neutre de la boisson. On a pas d’arrière goût et on a pas obligatoirement besoin de se rincer la bouche avec de l’eau.
  • Les deux formats de boissons s’adaptent à la longueur de nos entrainements. Moi qui ne sais jamais comment doser correctement ce genre de boisson.
  • C’est transportable ! Autrement dit, pas besoin de faire tes petits pochons de Maurten pour recharger ta gourde en chemin. C’est un vrai gain de temps
  • C’est plus naturel qu’il n’y paraît. Et c’est certainement ce qui me plaît le plus. Il est aussi très digeste ! Sur une sortie de plus de 5h ça compte beaucoup ! 

Un grand merci à Maurten pour cette belle découverte, et pour avoir sauvé pas mal de mes sorties vélos ! 

Vanessa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *