Les accessoires incontournables du cycliste

Les accessoires incontournables du cycliste

Lorsque l’on commence à pratiquer le cyclisme, on a tendance à penser qu’il suffit de prendre son vélo et de partir à l’aventure. Pourtant, ce n’est pas tout à fait exact. Pour prendre un maximum de plaisir, il faut prendre quelques précautions et s’équiper des bons accessoires avant d’enfourcher sa monture.

Comme la priorité va toujours à la sécurité, commençons par là. N’oubliez jamais de porter un casque lors de vos sorties. Celui-ci permet de minimiser la gravité d’une chute et donc de garantir votre intégrité physique sortie après sortie. De la même façon, assurez-vous d’être assez visible pour les automobilistes. N’hésitez pas à porter des gilets fluorescents lors de vos sorties à l’aube ou au crépuscule, lorsqu’il y a des nuages ou encore du brouillard. Enfin, dans ces moments précis, utilisez des lumières à l’avant et à l’arrière de votre vélo. Vous pourrez les éteindre lorsque le soleil sera levé ou lorsque le soleil sera de retour ! 

Autre chapitre important dans le guide des cyclistes aguerris :  le ravitaillement. N’oubliez jamais de partir avec de l’eau. Même si vous ne vous en rendez pas forcément compte lorsque vous avez les cheveux au vent, pédaler vous déshydrate, et il est absolument nécessaire de combler ces pertes hydriques. Comptez au moins une gourde par heure d’effort. Si vos entraînements dépassent 2 heures, vous pourrez toujours remplir vos gourdes dans des points spécifiques (parcs, boulangeries, restaurants, cimetières…) et ceci vous permettra de poursuivre votre route. Par ailleurs, n’oubliez pas non plus de prendre ce que l’on appelle généralement des « ravitos solides ». Il s’agit en fait de barres céréales, de pâtes d’amande, de fruits, de gels ou encore de compotes. Lors de nos sorties Les Bornées, nous vous conseillons régulièrement de prendre un ravitaillement solide tous les 20 kilomètres. Cela vous évitera de connaître ce que l’on appelle la « fringale du cycliste » qui vous videra à coup sûr de toute votre énergie. 

Comme tous les cyclistes, vous serez confrontés à une mésaventure bien spécifique : la crevaison. Pour éviter de vous retrouver à pied loin de votre domicile, pensez bien à vous équiper d’une chambre à air, d’un kit de démontage de pneu et d’une solution de gonflage (bombe CO2 ou pompe à main). Vous pourrez alors repartir sans attendre ! 

Enfin, parce que toutes les précautions ne sont jamais suffisantes, n’oubliez pas de prendre avec vous un téléphone, un moyen de paiement, et une pièce d’identité. Vous serez alors à même de joindre un proche en cas de problème (ou si vous venez de crever pour la 6ème fois de suite…), de faire réparer votre vélo en urgence dans un magasin de cycle, de retrouver votre chemin parce que vous êtes perdu. Votre carte d’identité permettra aux secours de vous identifier en cas d’accident. Vous pourrez également vous servir de votre moyen de paiement pour vous arrêter prendre un café sur le chemin ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les conditions générales d'utilisation mises en place.

Newsletter Les BornéesInscris-toi à notre newsletter pour tout savoir du projet Les Bornées : nos nouvelles actualités, nos lancements produits et les ouvertures de villes.